Archives pour la catégorie D’hier à aujourd’hui

Espoirs et attentes d’une mère

Ewan_1.jpgJ’aurai toujours de l’espoir. L’espoir d’un avenir meilleur. L’espoir de mettre en pratique ce que j’ai appris aujourd’hui pour faire face aux défis du lendemain. Le fait d’être mère d’un enfant ayant une apraxie de la parole a fait en sorte que j’aurai toujours de l’espoir.

Mon fils Ewan est une source d’espoir. Mais, je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas facile de voir ses pairs traverser les étapes du développement à un rythme complètement différent du sien. Ce qui est encourageant c’est de le voir progresser jour après jour. Ses progrès m’ont appris à n’exclure aucune possibilité. Il ne s’agit pas de savoir SI Ewan apprendra, mais de savoir QUAND il apprendra. Il progresse à son propre rythme, allant toujours de l’avant, bien que plus lentement.

Lire la suite

Le cheminement d’Angelia

Angelia 2017_crop

2017

Aujourd’hui, Angelia est âgée de dix ans et elle sera en cinquième année. Jusqu’en juillet 2017, elle fréquentait Children’s Village à Bridlewood. Ma petite-fille est une enfant curieuse, créative, dynamique, enthousiaste, affectueuse qui a aussi des besoins particuliers. Elle a reçu plusieurs diagnostiques : TDAH, TA et TSA. Mis à part ces étiquettes, ses défis comprennent les habiletés sociales, la concentration sur le travail à accomplir, la régulation émotionnelle et les transitions. Il lui est également difficile d’utiliser le langage pour exprimer ses besoins, ses désirs et pour converser. La plupart des enfants acquièrent facilement ces compétences, cependant Angelia nécessite un délai d’apprentissage plus long. Sans le soutien de notre consultante-ressource des Services d’inclusion pour jeunes enfants (SIJE) et du personnel éducateur dévoué du service de garde qui a mis en œuvre les stratégies recommandées, Angelia n’aurait pas pu continuer à fréquenter le programme. Je suis également convaincue que le SIJE et le personnel éducateur ont joué un rôle majeur en l’aidant à grandir et à devenir l’enfant qu’elle est aujourd’hui. Lire la suite

Jeremy… un athlète accompli

JeremyPNous sommes une famille de quatre personnes : moi-même, Annik, mon mari, notre fils aîné, Jeremy (13 ans), et Bryce, notre plus jeune (8 ans). Jeremy est né le 1er octobre 2002, et nous étions les parents les plus heureux au monde. En grandissant, Jeremy franchissait toutes les grandes étapes du développement, à l’exception du langage, et cela dès l’âge d’un an. Le fait qu’il se fâchait et qu’il était frustré de ne pas pouvoir communiquer avec nous m’inquiétait. J’en ai discuté avec un médecin et il nous a référé à Premiers Mots. Moins d’un an plus tard, on m’a appelée au travail. Et c’est là que tout a commencé… Lire la suite

Où sont-ils maintenant? : Le parcours de Rebecca (Mise à jour)

RL1Précédemment publié dans l’édition printemps-été 2006 d’ACCESS intégration.

Rebecca est née le 1er février 1990 avec le syndrome de Down et elle habite avec sa mère, son père et sa sœur aînée Monika.

Rebecca est entrée à la Garderie du Lac Dow à l’âge de deux ans et demi. C’est à partir de ce moment-là qu’elle a commencé à recevoir du soutien des Services d’intégration pour jeunes enfants (SIJE).

Rebecca a débuté à l’école primaire St. Patrick et elle a participé au programme parascolaire du Barrhaven Child Care Centre. Lorsqu’elle a commencé à fréquenter la garderie, l’intégration était un concept nouveau, une approche « d’apprentissage par expérience » pour la famille et le personnel éducateur. Les parents de Rebecca ont beaucoup apprécié l’équipe qui a été mise en place pour les aider ainsi que le soutien continu de la consultante-ressource. Lire la suite

Témoignage d’espoir

Voici un montage-vidéo fait par notre fille Jasmine dans le cadre de ses études en production télévisuelle à La Cité d’Ottawa. Ce montage fût un vrai cadeau de sa part car cela nous a permis de constater tout ce que nous avons accomplis en famille depuis 24 ans avec notre garçon Éric qui a une déficience intellectuelle. En visualisant ce montage, il nous fait plaisir de partager avec vous cette partie de notre vie. Nous espérons qu’il sera un vrai témoignage d’espoir pour tous les parents. Lire la suite

Un début incertain qui a mené à des possibilités sans fin

Ma fille Zoe, que nous surnommons affectueusement Chip, a été dirigée vers les Services d’intégration pour jeunes enfants (SIJE) quand elle avait environ trois ans. Elle avait reçu un diagnostic de trouble envahissant du développement non spécifié (TED-NS). Aujourd’hui, elle est une jeune femme de 19 ans qui fait des études collégiales et mène une vie active.

La petite enfance
Chip avait environ deux ans quand elle a commencé à fréquenter un service de garde. Le personnel a constaté qu’elle éprouvait quelques difficultés et qu’il serait souhaitable de les examiner davantage. Le premier diagnostic a révélé qu’elle accusait un retard de développement. On m’a indiqué qu’elle aurait besoin de beaucoup de soutien tout au long de sa vie. Le second diagnostic a révélé qu’elle avait un TED-NS. Chip a eu besoin de beaucoup de soutien durant ses années préscolaires et scolaires. Elle avait de la difficulté à communiquer et elle se sentait rapidement frustrée, source fréquente de crises. Il demeure que j’ai toujours trouvé qu’elle avait beaucoup de potentiel et je l’ai toujours encouragé afin qu’elle réalise son potentiel. Lire la suite

Le cheminement d’un jeune homme actif

Il est difficile de croire que Denis a eu dix-neuf ans cette année. Il est un jeune homme très heureux, peu importe ses difficultés telles que le fait d’être non verbal. Malgré cela, il n’a aucune difficulté à communiquer ses besoins et ses désirs.

Tout cela a commencé il y a bien longtemps, quand Denis était bébé. Nous savions qu’il avait des problèmes, mais lorsqu’il a finalement subi un tomodensitogramme à l’âge d’un an, on a découvert une hydrocéphalie (une accumulation de liquide séreux dans le crâne), puis il a subi une dérivation (shunt) dans les semaines suivantes. À l’âge de trois ans, il a reçu un diagnostic d’autisme, et il a commencé l’école à temps plein à l’âge de trois ans et demi. C’est à ce moment que nous avons croisé les Services d’intégration pour jeunes enfants et que nous avons été jumelés avec une formidable consultante-ressource, Sylvie Giroux, à qui nous envoyons encore des cartes de Noël. Ce fut une bénédiction de l’avoir dans notre vie à ce moment. Lire la suite